Warning: long2ip() expects parameter 1 to be int, string given in /home/ornaescepc/www/wp-content/plugins/cleantalk-spam-protect/lib/Cleantalk/ApbctWP/Firewall/SFW.php on line 158
Il était une fois …. ORNA ! – ORNA-ESC

Il était une fois …. ORNA !

Depuis quelques temps, plusieurs personnes nous demandent l’origine du nom Orna, pourquoi ce logo, quelle est sa signification, … Il est donc grand temps de dévoiler l’histoire qui se cache derrière ORNA et sa tête de piaf !

Au départ, il s’agit avant tout d’un intérêt des fondateurs pour la mythologie. Le nom devait avoir une belle consonance et être assez peu connu pour éviter un doublon avec une autre structure gaming.
Après de nombreuses recherches nous sommes tombés sous le charme du nom Orna qui nous provient de la mythologie irlandaise/celte. Bien qu’énormément moins connue qu’Excalibur, son histoire est tout aussi intéressante :

 

Orna n’est pas une arme de guerre, sa lame ouvragée est gravée du nom de ses gardiens successifs. Elle chante son histoire lorsqu’on la sort de son fourreau.

 

 

Pour ceux que ça intéressent, la légende d’Orna un peu plus détaillée est disponible en fin d’article.

 

Le nom était trouvé, il nous fallait maintenant un logo. ORNA se devait d’être accueillante et familiale. Très vite, nous avons donc écarté l’idée d’un casque militaire (spartiate, viking, …) et nous nous sommes orientés vers un animal.

Vous allez me dire : mais pourquoi un oiseau ?

Du mythe d’Icare en passant par les fabuleuses machines de Léonard de Vinci, de tout temps l’homme enviait les oiseaux qui pouvaient voler et rêvait de les côtoyer. Orna étant avant tout un rêve pour les fondateurs (rêve qui est maintenant réalité), l’oiseau était donc un choix naturel.

 

 

Le rouage derrière la tête de l’oiseau représente tout simplement le O d’ORNA. Mais pas que ! Il indique également deux autres notions caractérisant la structure.

Tout d’abord, un effet de mouvement. Comme chaque structure, ORNA aura des hauts mais également quelques bas (en espérant le moins possible !). Ce rouage indique clairement une volonté d’amélioration et de progression. Cet effet est repris dans notre devise : Never give up to level up !

Dernière notion, et pas des moindres. Il vous représente VOUS, les membres d’Orna. Chaque personne participant au quotidien de cette structure est un rouage indispensable à son bon fonctionnement. C’est grâce à lui, à VOUS, que nous trouvons la force d’avancer et rien que pour ça, nous vous en remercions !

 

 

 

Légende d’Orna :

L’épée de Tethra, roi des Fomoires (êtres inhumains et maléfiques), et l’archétype des « épées chantantes » de la mythologie irlandaise. Selon le Lebor Gabála Érenn (Livre des Conquêtes d’Irlande), le dieu Ogme la récupère à l’issue de la seconde bataille de Mag Tuired, qui voit la déroute des Fomoire.
Ogme (ou Ogma, Ogmios) occupe la troisième place du panthéon irlandais, derrière Lug, « le polytechnicien », et Dagda, le dieu druide. César l’assimile à Mars. Inventeur mythique de l’écriture, l’éloquence et la poésie entrent également dans ses attributions. La racine de son nom signifie « chemin, sentier ».
Le Lebor Gabála Érenn est l’un des récits irlandais majeurs de l’époque médiévale. Il décrit l’invasion de l’île par six peuples mythiques inhumains, avant l’arrivée et le règne terrestre des Gaëls. Transmis oralement jusqu’à la fin du VIIIe siècle, ce mythe fondateur de l’Irlande celtique fut transcrit par des clercs.
Selon ces livres, les Fomoires (ou Fomores) débarquent sur l’île après le Déluge. Nombreux, ils sont décrits comme affreux avec un seul œil au milieu du visage, un seul bras, une seule jambe et une tête d’animal, démoniaques et dotés de pouvoirs magiques. Ils représentent le chaos et le désordre perpétuel et combattront tous les occupants successifs. La tradition les assimile aux envahisseurs scandinaves.

Orna n’est pas une arme de guerre, sa lame ouvragée est gravée du nom de ses gardiens successifs. Elle chante son histoire lorsqu’on la sort de son fourreau.
Source : bonnot.laurent.free.fr

Add Comment